Amadou Hott, Vice- Président Energie de la BAD

Ci-devant DG du FONSIS, Amadou Hott a été promu Vice-président à la BAD, chargé de l’Energie, de la Croissance verte et du Développement durable. Il aura pour mission de conduire le Nouveau Pacte pour l’Energie en Afrique, une initiative historique visant à combler le déficit énergétique de l’Afrique d’ici à 2025.


Hott est un top-manager de très haut niveau avec une vingtaine d’années d’expérience dans le Secteur privé, plus précisément dans les financements structurés, la banque d’investissement, l’investissement dans les infrastructures et le développement de solutions énergétiques intégrées. Directeur Général du Fonds souverain d’investissements stratégiques (FONSIS) du Sénégal depuis sa création en 2013, après avoir piloté le projet en tant que Conseiller Spécial du Président de la République en investissements et financements. Il y a lancé d’importantes initiatives d’investissement dans les infrastructures, notamment des projets d’énergie et d’énergies renouvelables.Hott a, à son actif, une longue expérience dans le domaine de l’énergie et de l’électricité, acquise au poste de Directeur adjoint de Energy & Resources Group (Royaume-Uni), où il a piloté et apporté des solutions énergétiques intégrées aux clients, allant du financement structuré de l’énergie et des services publics au pétrole et au gaz, en passant par les secteurs des métaux et des mines.

Fondateur d’Afribridge Capital, une société d’investissement et de conseil en Afrique, basée à Dubaï, il a fourni des conseils dans les secteurs de l’énergie, l’électricité, l’information, les TIC ainsi que les secteurs minier et bancaire.

Avant de rejoindre, en 2008, le groupe UBA en qualité de DG de UBA Capital (Lagos) où, avec son équipe, il a réalisé des opérations jusqu’alors inédites en Afrique de l’Ouest (la plus grande obligation émise par une entreprise, la plus grande restructuration de dette jamais réalisée en Afrique de l’Ouest), Amadou a été recruté en 2006 pour développer les activités tournées vers l’Afrique de la Millennium Finance Corporation qui venait de démarrer à Dubaï.

Durant sa carrière de banquier d’affaires de New York à Lagos, en passant par Londres et Dubaï, M. Hott a conseillé des États africains, de grands groupes des cinq continents. Il a eu à travailler avec de grands cabinets d’avocats et bailleurs dont des banques commerciales et de développement, des fonds souverains…

Né le 25 octobre 1972 à Thiaroye Gare, Amadou a fait l’école primaire et le lycée à Guédiawaye (lycée Limamoulaye) où il a obtenu un Bac C (actuel S1) en 1992. Il poursuivit ses études supérieures en France avec un diplôme de 1er cycle en Mathématiques appliquées à l’économie à l’Université Louis Pasteur de Strasbourg, un DEA en Finance de marché à l’Université Paris-Sorbonne. Il a ensuite suivi un Master de Mathématiques financières à New York University dans le cadre d’un programme d’échange, après avoir gagné la bourse d’études offerte par les deux universités.

Marié et père de 3 enfants, Amadou Hott a été désigné en 2012 “Young Global Leader” par le Forum Économique Mondial de Davos qui avait sélectionné 192 leaders provenant de 59 pays.

Précédemment Directeur exécutif du Fonsis, en charge des Infrastructures, de l’Agriculture et de l’Agrobusiness, Ibrahima Kane, prend le relais de son patron.

Polytechnicien, Ibrahima est un Ingénieur des Ponts et chaussées, diplômé du collège Génie industriel de Paris et de la London Business School en Executive leadership program. Fort de 18 ans d’expérience professionnelle et de direction dans l’agro-alimentaire et les mines en France, au Cameroun, en Côte d’Ivoire et en Mauritanie avant de rentrer au pays natal.

Réussir Business /// Site d'informations, d'analyses et d'expertises. /// Entreprises, Économie & Actualités.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.