SENEBOT veut aller au First Global

Pour une fois que le Sénégal est invité à une compétition internationale de robotique aux Etats-Unis, l’équipe de SENEBOT qui doit représenter le pays manque de soutiens.


L'équipe de SENEBOT en plein travail

L’équipe de SENEBOT en plein travail

C’est une fierté nationale pour le Sénégal que d’être invité une compétition de robotique  de dimension internationale. Le First Global  est un concours organisé aux Etats-Unis qui regroupe plus de 120 pays participants l’a fait. Une première qui risque d’être loupée faute de soutien. En effet, l’équipe dénommée SENEBOT composée de 15 jeunes issus de L’Ecole Sénégal Japon (CFPT) a du mal à joindre les deux bouts. Les frais de visa et la restauration avant la compétition sont un budget qui est en train d’avoir raison de l’équipe. « Il nous faut un soutien financier ou logistique pour assurer les frais de visa pour les membres de l’équipes et l’encadrement d’ici au voyage vers les USA », a déclaré l’un des coachs de l’équipe Mamadou Gakou. Il a fait le déplacement à notre rédaction pour expliquer que ces frais handicapent la participation du Sénégal à la compétition et invite à ce titre les bonnes volontés soucieuses de l’image du savoir-faire local à se manifester Car pour l’instant c’est grâce à l’appui de l’administration de l’école Américaine de Dakar et des professeurs encadreurs que cette équipe survit. « Il faut que les autorités sachent que cette équipe est la notre. Si elle gagne c’est tout le Sénégal qui en sera fier. Il faut la soutenir », a-t-il renseigné.

Vex Robotique comme entrée

IMG-20170305-WA0049-min

Actuellement l’équipe s’entraine dans les locaux de l’Ecole américaine qui est la seule structure disposant de matériels répondants aux critères internationaux. Tous les samedis, les 15 élèves âgés de moins de 18 ans s’y retrouvent avec leurs professeurs pour s’entrainer. Le thème de cette année est l’eau. Il faut élaborer un robot qui solutionne des problèmes d’accès à l’eau détaille Mamadou Gakou.

Avant de s’envoler  pour les Etats-Unis un concours secondaire va être organisé au Sénégal dans le courant ce mois de mars. « Un concours préliminaire dénommé Vex Robotique sera également organisé au Sénégal à partir du mois de Mars pour préparer  les jeunes à la compétition de Washington. Elle opposera  deux équipes américaines et deux équipes sénégalaises. L’idée étant de familiariser les jeunes aux concours. La victoire se joue sur des petits détails de coordination et de maitrise du stress dans ce type de compétitions », a précisé Mamadou Gakou.

Amayi Badji /// Journaliste Reporter au Magazine RÉUSSIR

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.