500 millions dollars pour transformer l’Afrique

Pour permettre l’éclosion de sociétés afro africaines  capables de résoudre des problèmes africains l’Afreximbank et Ecobank ont signé un accord de coopération pour la transformation du continent.


AFREXIMBANKLe commerce, les échanges intra Africains, le développement industriel le développement des exportations et le renforcement d’un leadership africain en matière de financement du commerce, dans le but ultime de transformer le continent  est le but de l’accord de coopération signé entre  la Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) et Ecobank Transnational Incorporated (ETI), société mère du Groupe Ecobank. «L’accès insuffisant au financement du commerce demeure l’un des plus grands obstacles au développement économique de l’Afrique. Cette collaboration avec Ecobank ouvre de plus grandes possibilités aux entreprises africaines d’accéder au financement nécessaire à leurs activités commerciales d’import et d’export. Nous sommes très fiers de pouvoir travailler avec une institution financière panafricaine comme Ecobank pour réaliser notre objectif commun : améliorer l’accès au financement du commerce en Afrique», a déclaré le Dr. Benedict Oramah, Président d’Afreximbank.

Une attention particulière sera donnée aux PME à qui il sera mis à disposition des solutions de financement sur mesure pour les soutenir. Les sociétés stratégiques du secteur public peuvent aussi profiter de ces solutions car elles sont des acteurs à qui on doit permettre  de participer efficacement à la production de biens et de services à valeur ajoutée dans les chaînes de valeur nationales, régionales et continentales. «Nous saluons cette collaboration gagnant-gagnant entre Ecobank et Afreximbank. Cette  coopération  conduira à canaliser de manière efficace le financement des échanges commerciaux entre les pays africains en vue de soutenir  le développement du  commerce et de l’industrialisation en Afrique», a déclaré le Directeur général du Groupe Ecobank, Ade Ayeyemi.

Ade Ayeyemi, DG Ecobank

Ade Ayeyemi, DG Ecobank

Parmi les initiatives envisagées figurent la création d’un programme de 500 millions de dollars EU destiné à financer les échanges commerciaux  entre les pays membres d’Afreximbank où Ecobank exerce ses activités bancaires. Les deux institutions exploreront également d’autres formes de coopération dans le financement des opérations commerciales sous forme d’exportations et d’importations entre les pays africains où Ecobank est présente. Ces opérations devront être éligibles aux règles d’interventions d’Afreximbank au travers de co-financement, syndication de prêts, de participation au risque ou par tout autre mode de coopération approprié.

Afreximbank apporte à ce partenariat une solide expertise dans le financement du commerce entre ses pays membres. Ecobank dispose d’un réseau et d’une plate-forme  de services  pour fournir  des solutions complètes et innovantes de financement du commerce aux entreprises en Afrique.

Amayi Badji /// Journaliste Reporter au Magazine RÉUSSIR

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.