La CGF lance le FCP AL BARAKA

La CGF Bourse a encore innové  sur le marché financier régional à travers  lancement du premier fonds commun de placement islamique de l’espace UEMOA, dénommé FCP AL BARAKA.


CGF-BOURSE_38A l’initiative conjointe de la CGF Bourse et de la CGF Gestion, le premier fonds commun de placement islamique de l’espace UEMOA a été lancé. Il s’agit plus précisément du FCP AL BARAKA, pour répondre aux attentes des investisseurs et des épargnants qui souhaitent investir en Bourse tout en tenant compte du caractère Halal des produits financiers récoltés.

Le FCB AL BARAKA est un fonds destiné aux épargnants et investisseurs qui cherchent, en plus des avantages de la gestion collective, la garantie de la conformité de leurs placements aux règles de la finance islamique. L’objectif est donc d’élargir la gamme de produits d’investissement afin d’offrir des opportunités d’épargne aux investisseurs désirant effectuer des placements dans des produits financiers conformes aux règles de la finance islamique. Ce produit est donc ouvert à toute personne physique et morale résidant ou non dans la zone UEMOA , souhaitant profiter de placements offrant des rendements élevés  et peu sensibles aux risques inhérents à un investissement boursier.  «On a ressenti le besoin à travers la demande de plusieurs personnes qui s’approchaient  de nos nous et de nos confrères, à la recherche de placements qui puissent répondre aux exigences de la finance islamique. En plus de ces personnes là qui ont été demandeurs, on a analysé un peu la nature des épargnants Aujourd’hui qui procèdent toujours à un système d’épargne informel. Ce sont des choses que nous regardons et il  était de notre devoir de tirer la sonnette d’alarme, rajouter un produit complémentaire aux produits que nous proposons Aujourd’hui à nos clients pour les amener à comprendre que la détention de l’épargne doit revenir vers des circuits formels », a expliqué la Directrice générale de la CGF Bourse, Marie Odile Sène Kantoussan.

Précisons  que le FCP   AL BARAKA ne pourra investir plus de 15 % de son actif dans des valeurs mobilières émises par un même émetteur, sauf s’il s’agit de valeurs émises ou garanties par des Etats de l’UEMOA, pour lesquels ce plafond sera porté à 25 %. Le fonds ciblera les actions à hauteur d’une fourchette située entre 75% et 95%, le reste étant injecté dans les obligations Sukuks.

Une innovation  qui vient à son heure au Sénégal par exemple où les musulmans représentent plus de 90% de la population alors que les placements halal possibles ne représentent que 1à 2%de l’activité financière et bancaire. Au Sénégal, le FCP AL BARAKA est distribué par la CGF Bourse Impaxis Securities, Everest Finance et ABCO Bourses.

Le FCP AL BARAKA est agréé par le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF), l’autorité de régulation du marché financier de l’UEMOA. En sus de cette agrégation, un comité de conformité dénommé Charia Board présidé par l’Imam Thierno Seydou Nourou Tall a été constitué pour certifier la conformité du nouveau produit aux principes du droit musulman.

                                                                                                                 Bandiaré NDOYE ( Stagiaire)

Réussir Business /// Site d'informations, d'analyses et d'expertises. /// Entreprises, Économie & Actualités.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.