Emirates et S.E Rajeev Kumar dévoilent les secrets de l’Inde aux sénégalais

L’Ambassadeur de l’Inde au Sénégal, Rajeev Kumar a profité d’un déjeuner de presse organisé par Emirates pour inviter les hommes d’affaires sénégalais à nouer plus des partenariats avec leurs homologues indiens.


S E Rajeev Kumar, ambassadeur de la république d’Inde au Sénégal

Dans sa volonté de créer des ponts entre les hommes et les pays la compagnie aérienne Emirates a organisé un déjeuner de presse avec comme thème principal l’Inde. Bien évidemment, le modérateur du jour était son excellence Rajeev Kumar ambassadeur de la république d’Inde au Sénégal. Très content de cette tribune, il a remercié Emirates avant d’évoquer toutes les possibilités de coopération entre le Sénégal et l’Inde, surtout en matière commerciale. « En Inde, le secteur privé est très dynamique. Il est le moteur de notre croissance et celui de la marche vers le développement de notre pays. Je trouve qu’il y a beaucoup de similitudes entre le Sénégal et l’Inde et qu’il y a des possibilités de créer des jonctions entre les entrepreneurs privés indiens et sénégalais pour faire des affaires », a t-il déclaré. Son excellence a rappelé que dans les relations historiques entre le Sénégal et l’Inde toutes les parties y gagnent. Une coopération « win-win » qui s’élève actuellement à plus d’un milliard de dollars avec près de 400 millions de produits exportés par le Sénégal vers son pays et le reste importés.

L’Ambassadeur invite à plus de partenariat économique pour dépasser uniquement les secteurs traditionnels comme l’acide phosphorique et les noix de cajou pour voir plus loin. À cet effet, il a rappelé que son pays a mis en place une ligne de crédit de plus de 300 millions de dollars pour les acteurs de son secteur privé qui souhaiteraient investir en Afrique. D’ailleurs, c’est grâce à cette ligne que les bus TATA et autres sont arrivés dans le pays. Son excellence Rajeev Kumar a profité de l’occasion pour dire aux hommes d’affaires sénégalais que « tous les produits sénégalais peuvent être exportés sans taxes. Tous les Sénégalais sont exemptés de visas pour l’Inde. On l’a fait pour favoriser les relations commerciales entre le Sénégal et l’Inde ».

Pour sa part, Christophe Leloup Directeur régional d’Emirates s’est réjoui d’une telle rencontre qui entre en droite ligne, à l’en croire, dans la dynamique de sa compagnie à faire se rencontrer les hommes et les femmes de cette planète. « On sera encore plus fière si les hommes d’affaires sénégalais et indiens créent ce lien qui fera que les échanges seront plus importants. Et qui sait ? Les vols au départ et à l’arrivée du nouvel aéroport de Dakar seront plus réguliers vers l’Inde, pour le bonheur de tout le monde », a-t-il conclu.

Évoquant le nouvel aéroport de Dakar, Christophe Leloup s’est montré optimiste parlant des nouvelles possibilités qu’offrent cette infrastructure moderne confortable qui peut transformer la plateforme en autre de Dakar en aéroport de transit pour Emirates, si certaines conditions sont remplies. Pour l’instant, il annonce que le premier vol de sa compagnie sur ce nouveau tarmac est prévu pour le 8 décembre.

Amayi Badji /// Journaliste Reporter au Magazine RÉUSSIR