Des femmes de N’Zérékoré honorées

Une dizaine de femmes de l’administration publique et privée de N’Zérékoré (Guinée forestière) ont été décorées par la Communauté Humanitaire d’Education Familiale et d’Assistance Internationale pour le Développement (CHEFAIDE) samedi dernier.


Reconnaitre et récompenser des femmes qui se sont illustrées durant l’année écoulée dans les secteurs : administration publique et privée, entrepreneuriat féminin, paix et culture, tels sont les raisons qui ont amené la CHEFAIDE à réunir à  N’zérékoréré samedi, 19 août 2017, autorité régionales, préfectorale et communale.

Plusieurs femmes ont été décorées parmi lesquelles Sokpô Théoro Directrice préfectorale de la santé, Cécilia Kalivogui, seule femme réparatrice d’appareils électroniques dans la préfecture de N’zérékoré, Madeleine Théa, ancienne maire et députée, Luopou Françoise Lamah présidente de la commission électorale préfectorale indépendante. La cérémonie s’est tenue en marge de l’atelier de formation des groupements et associations de femmes sur le thème : « Femme et gestion des micros finances ».

Pour Lancéï Condé  gouverneur de la région, cette initiative est un encouragement adressé à toutes les femmes afin qu’elles s’impliquent davantage dans l’entrepreneuriat et le développement durable.

Le terme développement durable est revenu dans le discours de Nyakoye Noel Kpogomou président du CHEFAIDE. Il s’agit pour lui de convaincre les autorités et représentants des institutions bancaires et humanitaires  d’investir davantage dans une politique de développement durable et cela passe entre autres par soutenir les femmes.

A leur suite, Nikol Gouara, porte-parole des récipiendaires, aprés avoir remercié les organisateurs à plaidé pour que l’égalité entre hommes et femmes soit respecté dans tous les domaines de travail.

 

 

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.