• REUSSIR BUSINESS – actualités – économiques – sénégal
  • REUSSIR BUSINESS – actualités – économiques – sénégal
  • REUSSIR BUSINESS – actualités – économiques – sénégal
  • REUSSIR BUSINESS – actualités – économiques – sénégal

L’agriculture, seul réel moteur

Il n y aura de salut que par l’agriculture pour l’Afrique. C’est la conviction des organisateurs du African Green Revolution Forum AGRF qui se tiendra en Côte d’Ivoire.


agrf-2017La Côte d’Ivoire abritera l’édition 2017 De l’African Green Revolution  Forum AGRF du 4 au 8 septembre à Abidjan. Une rencontre continentale de haut niveau qui verra des confrontations d’idées entre les petits exploitants agricoles, véritables agents de changement au niveau de l’agroalimentaire, les Gouvernements africains, les représentants du secteur privé, les bailleurs de fonds et les partenaires au développement. « Cinq années d’importants investissements à travers le Plan national d’investissement agricole (PNIA) ont permis au pays d’autonomiser les agriculteurs et de les positionner au cœur de la transformation économique de la Côte d’Ivoire. La première phase du PNIA a contribué à une avancée significative de notre production agricole, avec plus de 17 millions de tonnes de produits vivriers en 2015 par rapport à 11.886 tonnes en 2012. Nous sommes ainsi encouragés de voir nos efforts reconnus au niveau international. Nous sommes confiants que la phase 2 du PNIA, basée sur une approche plus intégrée et qui englobe la gestion des ressources hydrauliques, la santé, l’électricité et l’éducation, permettra davantage  de faire sortir le paysan d’une situation de pauvreté et de stimuler notre économie. La Côte d’Ivoire s’est résolument engagée vers un développement de son économie agricole qui mérite d’être consolidé », a fait savoir Mamadou Sangafowa Coulibaly, Ministre de l’Agriculture et du développement rural.

La Côte d’Ivoire a mis l’accent sur l’engagement de son pays à poursuivre l’amélioration du secteur agricole qui constitue la clé du développement économique. En effet, l’agriculture constitue l’épine dorsale de l’économie ivoirienne. La croissance solide du pays est axée sur des investissements soutenus dans l’agriculture et les petites exploitations agricoles. Le secteur agricole représente 26% du PIB, 40% de toutes les recettes d’exportation, près de 75% des recettes d’exportation non pétrolière et une source d’emploi pour près de 60% de la population. Le Plan national de développement (PND) pour la période 2016-2020, qui vise à orienter le pays vers le statut de nation émergente d’ici à 2020, considère l’agriculture comme un pilier clé et en appelle surtout à une augmentation de la production agricole.

Lors de la cérémonie de lancement, Agnes Kalibata, Présidente de l’Alliance pour une Révolution verte en Afrique (AGRA) et le Président du Groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina ont abondé dans le même sens  et déclaré que l’agriculture est de retour au sommet de l’agenda de développement de l’Afrique en tant que moteur économique de développement inclusif et durable.

Sous le haut patronage  de Son Excellence Alassane Dramane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, l’AGRF édition 2017 aura pour thème «Accélérer la marche de l’Afrique vers la prospérité: contribuer à la croissance des économies et à la création d’emplois en Afrique à travers l’agriculture.»

Amayi Badji
Amayi Badji /// Journaliste Reporter au Magazine RÉUSSIR

Sur le même sujet

Route Tambacounda Goudiry
4,4 milliards de l’Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite met à la disposition du Sénégal un financement d’un montant de 34,4 milliards ...

Actualités
Rencontre de Genève
A l’assaut maladies tropicales négligées
Actualités
Secteur extractif Sénégal
L’ITIE discute du secteur extractif
A la Découverte
Religion Guinée-Bissau
Les Magal et Gamou, comme au Sénégal…
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com