RwandAir à l’assaut du ciel mondial

La compagnie aérienne RwandAir a procédé mardi au lancement de sa liaison Dakar-Kigali. Rwandair dessert ainsi 21 villes en Afrique de l’Ouest, de l’Est, du centre, au sud, le Moyen orient, l’Europe et l’Asie.


Selon la chef d’escale de Dakar, cette année Rwandair s’est lancé à Bombay, Harare, Londres et Bruxelles et compte bientôt, plus précisément à la date du 20 novembre, conquérir le ciel de Bamako et de Conackry. En attendant de s’étendre vers la fin de l’année du côté de la Chine plus précisément à et une pénétration du continent américain à travers une desserte de la ville de New York, Rwandair s’implante dans la capitale sénégalaises.

Selon Fiacre Rwamoucyo, le directeur du Cotonou Hub de Rwandair, la compagnie compte faire trois vols par semaine sur Dakar. «L’ouverture de cette ligne sera la 24ème destination de Rwandair et sa 5ème cette année. Dakar permettra à notre base de Cotonou de grandir en vue de mieux servir l’Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle permettra de tisser davantage de liens bilatéraux entre le Rwanda et le Sénégal dans la promotion du tourisme, des services et des industries » a renseigné Fiacre Rwamoucyo. Non sans insister sur la flotte de douze (12) types d’avions tels les airbus, les boeings, les CRG et les bombardiers que compte la compagnie.

Plus diplomatique dans le propos, Dr Mathias Harebamungui, Ambassadeur du Rwanda à Dakar vit en ce vol inaugural l’incarnation de la volonté  des deux chefs d’État de rapprocher les deux pays et le continent avec leurs peuples respectifs. « C’est un signal fort qui témoigne de la bonne gouvernance diplomatique et économique que nos deux présidents incarnent. L’Afrique doit défendre et consolider sa dignité à  travers notamment sa coopération Sud-sud. Rwandair est là pour nous, profitons en » a lancé l’ambassadeur. Avant de poursuivre : « Notre continent dispose d’un potentiel très important : sa population et sa croissance économique. Nous devons donc briser toutes les barrières géographiques, linguistiques et constituer un même socle indépendant et fortement interconnecté. Et cette liaison va non seulement booster le volume des échanges commerciaux et la mobilité des personnes entre nos deux pays, mais aussi rapprocher davantage l’Afrique de l’Ouest , l’Afrique de l’Est et du Centre ».

Du côté du représentant du ministre en charge des transports aériens du Sénégal, Cheikh Ndiaye, l’inauguration d’une ligne aérienne contribue toujours au rayonnement d’une plateforme car la stratégie d’un aéroport est indissociable d’une politique en matière économique. « Avec le Sénégal, j’invite les membres de Rwandair à travailler pour le développement et le rayonnement aéronautique de notre continent étant donné que nous œuvrons tous pour le développement de la connectivité aérienne de l’Afrique. Et par ce geste, Rwandair vient d’apporter sa pierre à l’édifice » a lancé le représentant du ministre. Non sans terminer en rappelant encore que le Sénégal progresse résolument vers l’ouverture de son nouvel aéroport Blaise Diagne, le 07 décembre prochain tout en travaillant de façon ardue au démarrage de la nouvelle compagnie Air Sénégal SA et à la réhabilitation des aéroports intérieurs du pays.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.