La salinisation des terres affectent 1 Million d’Hectares

La salinisation des terres causée par les changements climatiques, a affecté plus de 1 Million d’hectares au Sénégal a révélé  Mame Yacine Badiane Ndour, chercheuse à l’ISRA lors du lancement du réseau des journalistes associés aux questions agricoles et pastorales. 


Des zones de Fatick, Kaolack et même Casamance, il y a certaines terres qui sont complètement abandonnées. En cause : la salinisation des terres qui a dépassé 1 million d’hectares.

Pour Yacine Badiane Ndour, le changement climatique accélère le phénomène de dégradation des terres qui deviennent de ce fait, non cultivables.

 » Ces terres sont appelées les tannes. Ce sont des terres qui sont incultes donc non cultivables. Le changement climatique accélère le phénomène de dégradation des terres mais il y a d’autres facteurs entropiques comme les pratiques agricoles qui ne sont pas bien adaptées. Actuellement, on a constaté que ce phénomène évolue rapidement à cause de l’inclusion marine »  a dit la chercheuse dans sa communication axée sous le thème : «l’impact des changements climatiques sur l’agriculture sénégalaise».

Allant plus loin dans réflexion, madame Ndour a indiqué que les dernières études  ont montré que dans tous le pays, il y aura une baisse de la pluviométrie en 2100. Cette baisse va impacter forcément sur l’agriculture et les ressources en eau. Dés lors, il est l’important de sensibiliser les producteurs.

 » Il faut qu’il y ait l’accompagnement de l’Etat pour que information climatique soit partagée par l’ensemble des acteurs. Même l’éleveur avant d’aller en transhumance doit avoir l’information climatique pour ne pas avoir de risque » a t-elle souhaité.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.