Sommet AAIS2017 : Le climat autour des investissements décrypté

Le cycle de l’investissement sur le continent sera débattu et décrypté durant le IVe Sommet des investisseurs providentiels africains AAIS2017 les 15 et 16 novembre, au cœur de la scène animée des startups de la ville du Cap en Afrique du Sud.


Logo Sommet AAIS2017

La ville du Cap en Afrique du Sud va abriter le IVe Sommet des investisseurs providentiels africains AAIS2017. Le rôle essentiel que jouent les investisseurs en apportant leur soutien à des startups en termes de financement de départ, de changement d’échelle et de retrait en Afrique y sera débattu. Les participants vont tenter de s’attaquer aux lacunes du marché pour permettre aux innovateurs à travers l’Afrique de trouver l’investissement. Ils essaieront de déverrouiller le capital international et de la diaspora pour stimuler l’entrepreneuriat local ou encore  de déverrouiller le capital international et de la diaspora pour stimuler l’entrepreneuriat local. L’ensemble de ces pistes e réflexions seront parcourues par les experts les plus chevronnés qui en profiteront pour présenter le climat actuel autour de l’investissement sur le continent africain. Tous les tenants et aboutissants des 40 millions de dollars d’investissements garantis par Andela seront communiqués par les principaux acteurs lors du dernier tour des offres de Séries C. Les participants sont invités à rejoindre les tables rondes sur l’Investissement providentiel (Business angels) et la Recherche de startups pour partager les dernières idées.

Durant les deux jours du sommet AAIS2017, le top 20 des entrepreneurs du programme d’accélérateur d’entreprises – XL Africa – présenteront leurs innovations les plus notables et ce qui fait leurs atouts en tant qu’entreprises. De même, la Banque mondiale organisera son atelier relatif à la politique afin de discuter des recommandations pour les prochains programmes d’échelle et d’impact en Afrique. Des investisseurs locaux et internationaux renommés seront les vedettes du Sommet, avec la présence attendue d’éminents investisseurs providentiels africains représentant plus de 20 réseaux de business angels locaux et d’investisseurs, et provenant entre autres du Nigeria, de l’Afrique du Sud, du Cameroun, de l’Égypte, du Ghana, du Maroc, du Kenya, du Libéria, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire et de la Somalie. En parallèle, des entreprises partenaires telles qu’Orange Telecom, Google, Microsoft, Thomson Reuters, Ringier et Github participeront à l’événement avec des hauts représentants de la Banque mondiale, de la Société financière internationale, de la Banque africaine de développement et de l’Union européenne.

De plus, le « Cape Town Innovation Tour » qui aura lieu le 17 novembre a l’intention de donner aux participants une introduction sur le terrain à l’écosystème, un accès aux entrepreneurs et aux leaders qui construisent le secteur.

Amayi Badji /// Journaliste Reporter au Magazine RÉUSSIR