• REUSSIR BUSINESS – actualités – économiques – sénégal
  • REUSSIR BUSINESS – actualités – économiques – sénégal
  • REUSSIR BUSINESS – actualités – économiques – sénégal
  • REUSSIR BUSINESS – actualités – économiques – sénégal

La 3ième Cohorte du TEF lancée

La troisième cohorte du programme d’entrepreneuriat  du philanthrope nigérian Tony Elumelu est en marche. 93 000 entrepreneurs, provenant de 55 pays et territoires africains seront  monitorés.


teef-1Au final, ils seront 1000 chanceux au mois d’octobre prochain à Lagos pour le Forum de l’Entrepreneuriat de Tony Elumelu. Pour l’instant, ils sont 93 000 entrepreneurs, provenant de 55 pays et territoires africains à faire partie de la première liste des coptés. C’est le service de presse de la Fondation Tony Elumelu qui a fait l’annonce indiquant qu’au cours des neuf prochains mois, les entrepreneurs Tony Elumelu de 2017 seront formés et encadrés pour acquérir les compétences requises pour élaborer un business plan. « Je suis fière de me tenir ici aujourd’hui pour annoncer la liste des candidats retenus. Nous avons 93 000 chefs d’entreprise en herbe qui ont été sélectionnés pour notre programme. Ces jeunes hommes et femmes africains ont démontré beaucoup d’énergie innovatrice et de créativité dans leurs projets. Nous n’avons pas le droit de baisser le bras avant de les avoir aidés tous à réaliser leurs aspirations »,  a déclaré le Fondateur, Tony O. Elumelu.

L’investissement à long terme de la Fondation en faveur de l’autonomisation des entrepreneurs africains est emblématique de la philosophie de l’Africapitalisme de M. Elumelu, qui positionne le secteur privé africain – et surtout les entrepreneurs – comme catalyseur du développement économique et social du continent. « Les réalisations de chaque cohorte successive sont une preuve évidente de la puissance de transformation croissante de notre programme. Nous avons récemment pris 600 de nos 2 000 entrepreneurs déjà  soutenus pour analyser l’impact du programme. Nous avons été impressionnés par la robustesse et surtout l’impact sur l’emploi que nous commençons à avoir. Nous avons également établi des partenariats avec des organisations, dont Microsoft, GE, CEDEAO, pour offrir de nouveaux avantages à nos entrepreneurs », a fait savoir le PDG de la Fondation Parminder Vir OBE.

L’agriculture est en tête avec (29%) des candidats venant de ce secteur, suivis par les TIC (11%) et l’industrie (9%), reflétant les centres d’intérêt des startups africains. Le Nigéria, le Kenya, le Ghana, l’Ouganda et le Cameroun ont produit la plupart des candidats.

Le point culminant du programme est le Forum de l’Entrepreneuriat TEF qui est à ce jour le plus grand rassemblement annuel d’entrepreneurs africains. L’écosystème complet de l’entrepreneuriat du continent, entrepreneurs, mentors et chefs d’entreprise et politiques se rassemble en octobre.

Amayi Badji
Amayi Badji /// Journaliste Reporter au Magazine RÉUSSIR

Sur le même sujet

Consommation en Afrique
Kantar lance Africa Life

Le groupe Kantar a lancé son rapport, Africa Life, pour répondre à la problématique de...

Actualités
Renforcement capacité élus
Enda Pronat aiguise les esprits
Agriculture
VENTE DE CSS ET GMD|
Exit Mimran, place à Forafric
A la Découverte
Housseynatou Diallo : Baaxu M
« Des jus 100% naturels pour l’avenir du Sénégal »
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com