Tony Elumelu, premier africain lauréat du prix «Dwight D…

Le Président du Groupe UBA, par ailleurs Promoteur de la Fondation qui porte son nom, Tony Elumelu est depuis lundi 04 Décembre, devenu le premier africain à se voir décerné le prix «Dwight D. Eisenhower Global Entrepreneurship Award».


En reconnaissance de son travail exceptionnel dans la promotion de l’entrepreneuriat sur le continent africain et dans le monde entier, le Président du Groupe UBA, M. Tony O. Elumelu, s’est vu décerné, le lundi 04 Décembre, le prix mondial de l’entreprenariat «Dwight D. Eisenhower Global Entrepreneurship Award», au même titre que Bill Marriott, Président de Marriott International Inc, au Cipriani de Wall Street à New York.
Cette distinction lui a été décernée par le Conseil économique pour l’entente internationale (BCIU), une association commerciale américaine à but non lucratif dédiée à l’établissement des relations et à la promotion du dialogue entre les entreprises et les gouvernements du monde entier.

Le Président du Groupe UBA devient ainsi le premier africain à avoir reçu ce prix prestigieux.

Etant lui-même un entrepreneur en série, M. Elumelu, à travers sa Fondation qui porte son nom, a financé à ce jour plus de 3 000 entrepreneurs africains dans le cadre de son engagement de 100 millions de dollars en faveur de 10 000 entrepreneurs sur une période de 10 ans. Ainsi, ces entrepreneurs devront créer un million de nouveaux emplois et plus de 10 milliards de dollars de revenus grâce à l’initiative de la Fondation Tony Elumelu.

Cet évènement a été le lieu de rendez-vous de hautes personnalités américaines de l’entreprenariat, de la politique, du journalisme et des affaires.

D’ailleurs lors de ce gala, l’ancien Président américain, George W. Bush, a reconnu les efforts de l’entrepreneur africain. “Je suis impressionné par les initiatives philanthropiques de Tony qui stimulent la création d’emplois et l’entrepreneuriat dans une région (Afrique) très chère à Laura et moi. Recevoir un prix fondé par le président Eisenhower, est plein de sens. M. Eisenhower a fourni un exemple de leadership dont nous pouvons tous tirer des leçons. De plus, sa conviction pour la promotion de l’entente internationale est une responsabilité d’une importance vitale” a témoigné l’ancien Président Bush.

«Tony Elumelu, un entrepreneur visionnaire».


Quant au DG du BCIU, Peter Tichansky, il ne s’est pas empéché, dans son speech, d’exprimer  les raisons pour lesquelles Tony Elumelu a été sélectionné comme récipiendaire de ce prix prestigieux.  “L’approche audacieuse de M. Elumelu et son état d’esprit volontariste sont des caractéristiques exemplaires d’un entrepreneur visionnaire. Il incarne l’idée que les entreprises doivent prendre l’initiative de rapprocher les entreprises et la société. Son plaidoyer prouve que les entreprises, agissant comme des entreprises et non des donateurs charitables, sont la force la plus puissante pour relever les défis sociaux et réaliser le développement économique” a révélé le DG Peter Tichansky.
En effet, tout cela tourne autour de la philosophie de Tony Elumelu, fondateur du concept d’Africapitalisme, qui stipule essentiellement que le secteur privé africain doit jouer un rôle de premier plan dans le développement et la croissance du continent pendant que les gouvernements et le secteur privé collaborent pour y parvenir.

Introduit et présenté par Kip Forbes et Anne Eisenhower, la petite-fille du Président Eisenhower, le Président Tony Elumelu a d’abord fait un témoignage poignant sur le Président  Eisenhower. «Il était un homme à plusieurs dimensions et le plus important est son leadership» a-t-il reconnu. Avant de dire son sentiment quant au fait d’être honoré avec ce prix.  «Etre reconnu aujourd’hui comme récipiendaire du premier prix mondial de l’entrepreneuriat est un honneur qui trouve écho auprès de tant de personnes en Afrique. Ce dont nos entrepreneurs africains ont besoin, c’est d’un leadership fort pour les dynamiser, les encourager et les motiver à transformer le continent» a défendu M. Elumelu.  Et d’ajouter : «J’espère que cela stimulera davantage d’autres Africains et amis de l’Afrique à travailler ensemble avec nous pour une prospérité inclusive». Et c’est dans ce sens qu’il remercié le BCIU au  nom des entrepreneurs en Afrique. «Au nom de plus de 3 000 entrepreneurs qui ont bénéficié du programme d’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu, je vous remercie beaucoup » a lancé le Big Boss u Groupe UBA.

Sans manquer de conclure par un message de dédicace de ce prix à  épouse, à ses enfants ainsi qu’au personnel de UBA, de Transcorp, de Heirs Holdings, de la Fondation Tony Elumelu et de toutes les autres sociétés de son groupe d’entreprises.