• REUSSIR BUSINESS – actualités – économiques – sénégal
  • REUSSIR BUSINESS – actualités – économiques – sénégal
  • REUSSIR BUSINESS – actualités – économiques – sénégal
  • REUSSIR BUSINESS – actualités – économiques – sénégal

30% de volume corrigé du PIB

Grâce à 450 000 PME qui échappent au système et aux autres métiers de l’artisanat, le PIB du Sénégal pourra connaître une hausse de 30% en volume  selon le Premier ministre Mahammad Boune Abdallah Dionne.


Mahammad Boune Abdallah DionneLe Sénégal s’est lancé dans un nouveau processus de calcul de son PIB. Une démarche qui passe par un décompte des entreprises autres que celles qui sont dites grandes pour prendre en compte celles du secteur informel.  Une niche qui si ls première tendances se confirment pourrait augmenter en volume la taille du PIB. « Les experts comptables doivent aider le gouvernement à élargir son assiette fiscale. Trop d’impôts tuent l’impôt. L’impôt est principalement concentré sur les grandes entreprises, les grands comptes. Les objectifs que l’Etat et les experts comptables partagent sont les suivants : Faire ressortir le véritable poids économique du pays. Nous avons commencé un exercice appelle le « rebasing » du PIB pour qu’on puisse le recalculer. Déjà on est à 30% en plus en volume que nous avons pu corriger. J’estime qu’on peut aller plus loin parce qu’aujourd’hui le dernier recensement qui est en cours fait état de 450 000 PME dans notre pays mais ces Pme échappent au système de comptabilité. Personne ne connait la valeur ajoutée des vaillantes coiffeuses. Personne ne connait la valeur ajoutée des bouchers. Il nous faut aller très loin et le gouvernement compte sur les experts comptables pour aller très loin dans le tissu des entreprises de l’artisanat. Le second objectif découlant du premier pourrait être de faciliter l‘accès au crédit des PME et TPE. La banque parle de ratio prudentiel. Il n y a pas de crédit si le crédit n’est pas refinançable », a déclaré le premier ministre Mahammad Boune Abdallah Dionne en marge de la cérémonie de lancement des Assises de l’Ordre National des Experts Comptables et des Comptables Agréés du Sénégal.

 

Amayi Badji
Amayi Badji /// Journaliste Reporter au Magazine RÉUSSIR

Sur le même sujet

Assises ONECCA 2017
L’expert-comptable dans la cité

Quelle place pour l’expert comptable dans la Cité ?  C’est le thème autour duquel l’Ordre National ...

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com