• REUSSIR BUSINESS – actualités – économie- sénégal-Afrique
  • REUSSIR BUSINESS – actualités – économie- sénégal-Afrique
  • REUSSIR BUSINESS – actualités – économie- sénégal-Afrique
  • REUSSIR BUSINESS – actualités – économie- sénégal-Afrique
ENABLIS

le CFA échoue sur ses objectifs de développement économique

Kako Nubukpo Directeur de la francophonie économique et numérique de l’Organisation Internationale de la Francophonie, a soutenu que le Franc CFA échoue sur ses objectifs de développement économique et sur celui de la liberté publique. 


dans une brillante contribution parue dans le journal français Le Monde (monde.fr/Afrique),  Kako Nubukpo, citant l’économiste français Jacques Rueff, a estimé que le FCFA échoue sur l’objectif de développement économique et sur celui de la liberté publique.

« A observer de près le fonctionnement de la zone franc, on ne peut qu’être en accord avec Jacques Rueff lorsqu’il affirme que « la monnaie est le terrain où se jouent à la fois l’avenir du développement économique et le sort de la liberté politique ». La zone franc échoue à atteindre ces deux objectifs, et la multiplication des réunions des ministres des finances de la zone franc fera de moins en moins illusion » a indiqué l’économiste par ailleurs ancien Ministre togolais de la prospective.

Faisant allusion aux dernières actualités , le billet de 5.000 FCFA brûlé par l’activiste Kémi Seba lors d’une manifestation anti FCFA, l’économiste a déploré le fait que le débat sur la monnaie ne se focalise pas sur la faible qualité de la gouvernance des dirigeants africains.

« Le débat, au lieu de s’ancrer sur la faible qualité de la gouvernance des dirigeants africains, tourne au procès des intellectuels qui ont le malheur d’attirer l’attention de l’opinion publique sur le caractère insoutenable des arrangements institutionnels au cœur de la zone franc qui, pour leurs thuriféraires, sont censés avoir comme conséquence positive irréfutable la stabilité des prix » a soutenu Kako Nubukpo.

D’aprés lui, la zone franc a besoin de produire et de transformer sur place les matières premières dont elle regorge, de donner du travail décent à ses jeunes et de disposer d’une monnaie qui soit le reflet exact de la force de son économie réelle.

« A l’heure actuelle, elle prend la direction opposée : elle importe ses biens et services de première nécessité ; elle « exporte » ses jeunes dans des conditions souvent dramatiques, celles de l’émigration clandestine ; elle dispose d’une monnaie dont la force est illusoire, car arrimée à un espace monétaire, la zone euro, avec laquelle elle ne partage aucune caractéristique structurelle. Elle bénéficie enfin de la garantie du Trésor français, qui permet à ses dirigeants d’accumuler les défaillances de leur gouvernance quotidienne sans aucune conséquence fâcheuse pour eux » a t-il expliqué.

Pour poursuivre le débat et suivre l’actualité de Kako Nubukpo, il sera le 6 septembre 2017, à Paris, à l’hôtel Marignan (12, rue de Marignan), de 14 à 18 heures, où il participera à la conférence organisée par l’Union Internationale des Journalistes Indépendants, intitulée : « Pour ou contre la fin du franc CFA ?

 

Sur le même sujet

Mouhamed Soumaré
AIP: Premier fonds d’investissement Sénégalais

L’Africaine d’Investissement Participatifs, AIP est un fonds d’investissement bâtie pour accompagner cette nouvelle vague de...

Actualités
Fonds d'investissement
EuroMena Funds cible les libanais d’Afrique
Actualités
Fonds d’investissement pour
A.P. Moller Holding à l’assaut de l’Afrique
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com