L’activité minière connait un dynamisme (PM)

Le Premier Ministre (PM) du Sénégal Mahammed Boun Abdallah Dionne a affirmé mardi, devant le Parlement, que l’activité minière connaissait un dynamisme.

Profitant de sa déclaration de Politique Générale, Mahammed Boun Abdallah Dionne est revenu sur le potentiel du Sénégal dans le domaine des phosphates, de l’or et du zircon.
« Avec un tel potentiel, le Sénégal est aujourd’hui bien positionné pour être parmi les trois premiers pays producteurs mondiaux de phosphate et d’acide, conformément aux objectifs du Plan Sénégal Emergent (PSE) », a dit le chef du gouvernement sénégalais devant la représentation parlementaire.
Selon Dionne, le renforcement de la production des mines de Matam par exemple et la mise en exploitation de celles des régions de Diourbel, Matam, Louga, Thiès et Kédougou augurent de bonnes perspectives pour la filière phosphate.
« Le niveau de production attendu pour 2017 sont respectivement de 1,8 million de phosphates de chaux et de 500.000 tonnes d’acide phosphorique pour les ICS et 1,2 millions pour les phosphates de Matam. La production prévisionnelle attendue des nouvelles unités dépasse les 3 millions de tonnes de phosphates et plus de 600 mille tonnes d’acide. Les nouvelles découvertes de phosphates sont évaluées à plus de 120 millions de tonnes. Mieux, les nouveaux investissements dans cette filière intégreront des unités de production d’engrais » a soutenu le Premier Ministre.
 En ce qui concerne les Industries Chimiques du Sénégal (ICS) , le chef du gouvernement révèle qu’elles ont retrouvé leur pleine capacité en 2016 avec une production de 1,67 millions de tonnes de phosphates de chaux et 431.010 tonnes d’acide phosphorique.
Pour Dionne, le secteur des mines et fertilisants doit prendre une place importante dans les stratégies et politiques parce que c’est source considérable de création d’emplois.En plus de cela, un nombre incalculable de PME-PMI profite de la dynamique.
Par ailleurs, la production d’or devrait augmenter avec en outre, le démarrage de trois nouvelles mines d’un potentiel de près de 6 millions d’onces. La production de zircon aussi,  d’après le Premier Ministre, va connaitre une hausse et dépasser les 62.000 tonnes atteintes en 2016.